Crises des solidarités ou solidarités dans la crise ? Une lecture à partir de l'analyse de l'évolution de la structure des ménages entre 1993 et 2003 à Ouagadougou, Burkina Faso.

Banza Baya, Danièle Laliberté

Abstract


Cet article appréhende le système de solidarité dans un contexte de crise urbaine, à travers l'analyse de l'évolution de la structure et de la taille des ménages à Ouagadougou à partir des Enquêtes démographiques et de santé (EDS) réalisées au Burkina Faso (1993, 1998/L999 et 2003). Il teste les hypothèses de nucléarisation et de diminution de la taille des ménages, et identifie les déterminants des ménages nucléaires et de faible taille au moyen de deux régressions logistiques. Les résultats indiquent que bien que les ménages nucléaires augmentent légèrement, la majorité des ménages demeurent élargis. Bien plus, la tendance à la nucléarisation est plus faible chez les ménages mieux pourvus en ressources (que ce soit en termes d'éducation ou de niveau de vie). Ceci suggère une continuation des solidarités en période de crise.


Full Text:

PDF


DOI: https://doi.org/10.11564/23-2-325

Refbacks

  • There are currently no refbacks.





This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License

ISSN 2308-7854 (online); ISSN 0850-5780 (print)

Powered by OJS and hosted by Stellenbosch University Library and Information Service since 2013.


Disclaimer:

This journal is hosted by the SU LIS on request of the journal owner/editor. The SU LIS takes no responsibility for the content published within this journal, and disclaim all liability arising out of the use of or inability to use the information contained herein. We assume no responsibility, and shall not be liable for any breaches of agreement with other publishers/hosts.

SUNJournals Help