Regards croisés entre projections démographiques et gestion des questions de population au Niger

ZOURKALEINI Younoussi

Abstract


Après la mise en œuvre des politiques de population, depuis plus de vingt ans, le Niger détient le triple record en termes de plus forte fécondité, plus fort taux de croissance démographique et plus bas niveau d’indice du développement humain. Ainsi la maitrise de la croissance démographique préconisée n’est pas assurée et les hypothèses sur lesquelles se base les projections démographiques deviennent non probantes. Pour mettre en évidence cette contre-performance de ces politiques de population et préciser les orientations nouvelles, cette étude présente les écarts observés entre l’indice synthétique de fécondité projeté et celui observé, montre les enjeux sociaux économiques et politiques associés aux nouvelles projections démographiques du système des Nations Unies et suggère des champs d’actions possibles en termes de politiques et programmes à mettre en œuvre pour assurer une maitrise de la croissance de la population

Keywords


Projections démographiques, enjeux politiques, Niger

Full Text:

PDF


DOI: https://doi.org/10.11564/30-2-900

Refbacks

  • There are currently no refbacks.





This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License

ISSN 2308-7854 (online); ISSN 0850-5780 (print)

Powered by OJS and hosted by Stellenbosch University Library and Information Service since 2013.


Disclaimer:

This journal is hosted by the SU LIS on request of the journal owner/editor. The SU LIS takes no responsibility for the content published within this journal, and disclaim all liability arising out of the use of or inability to use the information contained herein. We assume no responsibility, and shall not be liable for any breaches of agreement with other publishers/hosts.

SUNJournals Help